Devenu très prisé dans le milieu professionnel et universitaire, le système d’exploitation est très apprécié pour son importante stabilité, son niveau de sécurité élevé ainsi que son respect des standards côté réseau. Il s’agit d’un système multitâche et multi-utilisateur permettant d’exécuter plusieurs programmes simultanément.

Petite historique

Crée en 1965 par Ken Thompson, aux États unis, l’introduction d’Unix a commencé à Murray Hill dans le New Jersey. Au départ, l’inventeur cherchait juste un système pouvant faire tourner un jeu qu’il a créé, mais le système est devenu de plus en plus pratique grâce à ses capacités multitâches. Le 1er janvier 1970 peut être considéré comme la date de naissance du système puisqu’il sera opérationnel et stable à partir de ce jour. Par la suite, l’ensemble du système et de son fonctionnement fut réécrit en langage C. à partir de là, il a été baptisé Unix Time-Sharing System ou TSS. En 1979, le système passera à la version 7 avec en plus de nombreuses modifications comme la suppression du bridage lié à la taille des fichiers ou l’ajout de plusieurs fonctionnalités. Pour finir, la version standard Unix est posée en 1981.

Les particularités du système

Disponibles sur de nombreuses variantes (mobiles, calculateurs, stations de travail et serveurs), les systèmes Unix possèdent plusieurs concepts en commun. Tout d’abord, l’introduction d’Unix dans un système permet de bénéficier
– des utilitaires proposés (petits programmes effectuant une tâche chacun comme les interpréteurs de commande)
– du système fichier très performant et différent des autres systèmes d’exploitation : périphériques gérés comme des fichiers de type spécial, système de fichier hiérarchisé, unique racine des fichiers, etc.
Sachez par ailleurs qu’une version standard Unix nommée UniForum a été développée afin de garantir une portabilité maximale entre les différents systèmes.

Avantage du système

Outre son fonctionnement très variable et ses fonctionnalités diversifiées, l’introduction d’Unix peut également présenter d’autres avantages. Le premier est sa mémoire virtuelle efficace. L’utilisateur peut ainsi gérer de nombreux programmes en même temps tout en usant seulement un modeste niveau de la mémoire physique. Avec Toolbox par exemple, le système est rempli de petits utilitaires et commandes destinés à réaliser une tâche spécifique. Il s’agit ainsi d’une boite à outils bien garnie que vous pourrez utiliser facilement pour réaliser vos missions. Par ailleurs, sa personnalisation et sa capacité à enchaîner différents services et commandes lui permettent de réaliser une variété de tâches complexes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est si apprécié en milieu professionnel.