L’impression 3D connait son début vers l’année 2000, cela a commencé par l’utilisation de résine chauffée pour se avoir un prototypage assez rapide. En 2010, l’innovation des techniques permet d’utiliser des matériaux outre que la résine car il est possible d’user la cire, les métaux (tous types), les céramiques, et le verre. La réalisation des pièces en petites séries est possible grâce à la précision d’impression, le gain de temps est aussi un avantage non négligeable. Appelé aussi fabrication additive, l’impression 3D renferme les techniques de fabrication d’agglomération de matière par empilement de couches successives. La réalisation d’un objet réel est permise en fabrication additive par le biais d’un outil de conception assisté par ordinateur.  L’organisation des travaux d’impression est traitée par un logiciel spécifique ayant une fonction de découpage des différentes couches afin de réaliser la pièce. A partir du découpage qui est envoyé à l’imprimante trois dimension pour la solidification de la matière couche par couche afin d’avoir la pièce finale.

Spécifications de l’imprimante 3D professionnelle

L’impression 3D se distingue des autres applications en termes d’impression, elle met en exergue des multiples aptitudes. Primo, L’impression par stéréo lithographie (SLA), qui est une technologie reposant sur la photo polymérisation d’une matière appelée résine qui est à l’état liquide, l’imprimante 3D professionnelle met en fonction un laser Ultra-Violet qui rend dure la e matière liquide très affiné pour permettre l’exécution d’objets élaborés. La méthode SLA permet même la confection des petites pièces. Secundo,  le FDM (Fused Deposition Modeling), cette méthode est aussi dénommée « dépôt de filament » qui consiste à liquéfier la matière telle que l’ABS ou encore du PLA et à le faire malaxer à travers un extrudeur avant la déposition de la matière fondue sur un récipient plat, cela afin d’obtenir la forme. Tercio, le frittage sélectif par laser, Cette technique est dédiée à la matière première  en poudre, le but c’est de durcir la matière à l’aide d’un rayon laser. Le point fort de cette technique se joue en termes de temps et de précision très sûre, ainsi l’utilisation de plusieurs matières notamment le polyamide et les métaux est possible. Cette technologie est assez réservée pour la fabrication des prothèses. 3dindustries les vendent selon votre besoin

Choix des matériaux à utiliser

Avant d’acquérir ou d’employer une imprimante 3D, il est indispensable de bien prévoir son utilité parce que chaque machine ne dispose pas le même rendement et possède respectivement chacun un objectif. La technologie appropriée à une imprimante est aussi un critère à prendre en compte. Prenant quelques exemples, le bois étant sensible à l’humidité tandis que l’acier pourrait résister à une chaleur forte. Le choix de l’appareil dépend davantage de sa capacité de production. Pour se lancer dans la manufacturation de pouces exigeant l’ergonomie, par exemple, il est nécessaire d’investir dans une imprimante pouvant fabriquer 250*200*330 mm mais pour une grande pièce il faut au minimum 500mm avec un grand plateau. L’aménagement dépend aussi de la taille de la machine.

Qualité d’impression d’une imprimante 3D professionnelle

Afin d’acquérir une machine ou une mobilier de production, surtout concernant une impression, la qualité du travail est très importante. De ce faite, les critères sont la vitesse d’impression et l’exécution de l’impression couleur. Pour le premier, le jugement de la vitesse est l’unité millimètre par heure. Il ne suffit pas pourtant d’avoir une rapidité mais aussi le rapport qualité / vitesse. Une machine plus rapide peut atteindre les vitesses de 150 mm/heure, cette vitesse dépend de la technologie dont l’imprimante est dotée. Pour le deuxième critère, il est à remarquer que toutes imprimantes 3D n’est pas dotée une technologie qui permet de réaliser une impression couleur. Cela est influencé pourtant de votre besoin en termes de travaux.

Prix à prévoir pour un achat d’une imprimante 3D

Généralement,  une imprimante 3D professionnelle est environ 5000 Euros selon la technologie dont elle est dotée mais le prix peut avoisiner les 700 000 Euros pour les machines qui peuvent exécuter des travaux volumineux avec un rendement élevé c’est-à-dire une vitesse d’exécution rapide. Bref, une imprimante 3D est une machine avec une technologie de pointe et peut réaliser des travaux hallucinantes,  elle peut jusqu’à réaliser un prototypage 3D, mais pour disposer à une adéquation par rapport à votre besoin, il est donc indispensable d’évaluer l’utilisation nécessaire afin de ne pas investir dans un machine non spécifiée à votre travaux et besoins. Ces besoins peuvent être une nécessité pour l’aéronautique, qui exige une grande précision pour la conception des pièces même les plus complexes, dans le domaine de la bijouterie afin d’exécuter les dessins des bijoux, dans le monde du design, tout est possible désormais. Une catégorie professionnelle ayant besoin cette machine est le monde des architectures afin d’imprimer les maquettes, des bâtiments, des espaces publics très réalistes cela aide par rapport au gain de temps. Le métier ayant besoin cette imprimante est dans le monde du médical afin de concevoir des prototypes fonctionnels à partir des divers matériaux. Le procédé est relativement simple.

À partir de fichiers numériques en 3D issus de logiciels de CAO (format STL,OBJ, etc), l’imprimante 3D professionnelle va recréer des pièces réelles qui peuvent être fonctionnelles ou non, colorisées ou monochromes, pour en valider une forme. L’imprimante 3D va donc laisser, d’une couche à une autre, de la matière à caractère liquide sinon poudrée selon la technologie mise à l’utilisation, cela va se rendra solide suite à une action d’une technologie comme  le laser à rayon ultra-violet (SLA), soit d’une MJP (lampe xenon), soit par le biais d’une lampe d’un rétroprojecteur ou encore appelée DLP, soit d’un filament fondu. La matière est donc imprimée avec la technologie 3D grâce au logiciel destiné à un CAO ou la Création Assistée par Ordinateur