Il est vraiment courant que les sites ou les applications retiennent les données des utilisateurs. Elles sont par la suite stockées et la majorité sont revendues. Les internautes, sans le savoir, laissent alors leurs informations et des entreprises les récupèrent. Il est à noter que c’est un marché qui rencontre du succès depuis plusieurs années malgré la loi Informatique et libertés.

Grâce au RGPD, la loi concernant la revente d’informations est encore plus renforcée.

La protection des données personnelles

En France, un bon nombre d’applications octroient des données de géolocalisation à des entreprises. Ces dernières les utiliseront par la suite pour des fins publicitaires.  En effet, les données récoltées permettent de comprendre les habitudes des utilisateurs pour mieux les exploiter. La protection des données devient primordiale pour tout un chacun. Comme alternative, il est important de bien comprendre et maîtriser le contenu et l’usage des données une fois recueillies. Quant aux professionnels, ils ont pour obligation de respecter la réglementation en vigueur. Pour améliorer la protection des données et toutes autres données sensibles, des lois et des réglementations ont été établies.

PrivaCIL-DPMS : un outil indispensable

Afin de répondre aux obligations légales mais également aux besoins, les entreprises doivent adopter des moyens efficaces. Soit elles engagent un délégué à la protection des données personnelles, soit elles utilisent un logiciel comme PrivaCIL-DPMS. L’adoption de meilleurs moyens permet d’assurer :

–          Le droit d’accès aux informations ;

–          Le droit de rectification ;

–          Le droit à la portabilité ;

–          Le droit d’opposition.

Avec de bons outils, il est nettement plus aisé de se protéger et d’éviter certains problèmes ou encore de pouvoir rectifier les éventuelles erreurs. Aujourd’hui, on peut compter sur PrivaCIL-DPMS, un logiciel développé pour aider les organisations.  Il s’agit d’un outil qui offre la possibilité d’étudier les risques relatifs aux traitements de données. Il sert également de solution pour mieux gérer les workflows pour les divers acteurs. Une autre utilité et non la moindre, le logiciel accompagne à la mise en conformité au RGPD 2018. Pour les DPO, il est essentiel pour se conformer au label de la CNIL. L’outil favorise la gestion des données en matière de sécurité, de droits de personnes, de cartographie, etc. Ainsi, les organisations n’auront pas à dépenser une fortune et elles n’auront pas non plus à embaucher un spécialiste dans l’immédiat, sauf si la date de la mise en vigueur de la RGPD est déjà dépassée.