La signature digitale d’un document transmis sur Internet assure à son destinataire la certification de la non altération du document entre le moment de son émission et le moment de sa réception. C’est vrai aussi pour tout document PDF, réputé difficile à modifier, lorsqu’il contient des informations importantes d’un point de vue juridique. La signature électronique PDF certifie que le document reçu correspond bien au document original.

Quel est le principe de fonctionnement de la signature numérique ?

La signature digitale d’un document PDF est un document binaire calculé par l’émetteur du document et transmis avec le document à son destinataire. Elle est construite à l’aide d’un logiciel de chiffrement du côté de l’émetteur puis de déchiffrement du côté du destinataire. Ce logiciel fonctionne d’une manière dite « asymétrique » parce qu’il utilise deux clés de chiffrement, l’une publique et l’autre privée. La clé privée est choisie par l’émetteur du document PDF et doit rester absolument secrète. La clé publique, choisie aussi par l’émetteur, peut être connue de tous. Elle est d’ailleurs transmise au destinataire qui en a besoin pour pouvoir vérifier la conformité de la signature électronique.

Comment gagner du temps grâce à la signature électronique de document ?

La meilleure solution consiste à utiliser un logiciel certifié de signature électronique. Il s’agira d’utiliser le même logiciel à la fois par l’émetteur et par le destinataire. Ces logiciels doivent être certifiés parce que leur certification assure que les modes de chiffrement et de déchiffrement répondent bien aux contraintes juridiques imposées par la Loi. Ces logiciels ont l’avantage de réaliser automatiquement toutes les opérations nécessaires à la signature des documents transmis sur un média électronique : choix du mode de chiffrement à l’aide d’une clé de hachage (plus cette clé est longue meilleure est la qualité du chiffrement) ; choix de la clé privée de chiffrement ; choix de la clé publique à transmettre pour le déchiffrement. Sans l’aide d’un tel logiciel, la réalisation des opérations nécessaires serait à la fois incertaine et très longue.

Comment valider le PDF une fois réceptionné ?

Une fois le document PDF reçu accompagné de sa signature digitale, le destinataire utilise le même logiciel certifié pour valider la signature et donc vérifier la conformité du PDF reçu. La clé de hachage utilisée par l’émetteur est connue de la signature électronique. Elle est utilisée conjointement à la clé publique par le logiciel certifié pour déchiffrer la signature numérique d’une part et vérifier ensuite l’exacte correspondance entre le déchiffrement de la signature et le hachage du document. Cette correspondance assure la conformité juridique du document transmis. Ici aussi, l’utilisation d’un logiciel certifié assure un gain de temps considérable.