Aujourd’hui, toutes les entreprises doivent se plier au RGPD 2018. Pour faciliter les démarches nécessaires pour la mise en conformité, il devient important de choisir un logiciel RGPD. C’est un outil efficace à condition qu’on opte pour le meilleur. L’idéal est donc d’adopter celui qui conviendra à toutes les tailles d’organisations. Il est aussi indispensable d’imposer quelques critères de choix.

L’ergonomie du logiciel RGPD

Avant de pouvoir utiliser un logiciel RGPD, il faudrait tout d’abord considérer les qualités de celui qui sera sélectionné. Une des qualités à tenir en compte est l’ergonomie. privacil-logiciel-rgpd.fr est le logiciel par excellence dans ce cas, car il a été créé par des experts du RGPD. Son usage et sa facilité d’apprentissage sont tout simplement remarquables. L’utilisateur doit être celui qui le constate en premier lieu car l’interface constitue la première évaluation d’un tel outil. Si on accède sans problème à toutes les fonctionnalités, c’est certainement le bon et on n’a même pas besoin de l’aide d’un expert pour le comprendre.

Pour savoir s’il s’agit bien d’un excellent logiciel RGPD, on n’a qu’à vérifier s’il est accompagné d’un document contenant les résultats d’un test utilisateur. Ce dernier permettra de s’informer sur la satisfaction, l’utilité ou encore le critère d’utilisabilité. Si on veut approfondir les recherches sur l’efficacité d’un logiciel, on peut aussi se fier aux avis des utilisateurs réels. Pour aller encore plus loin, il est préférable de solliciter un expert. Il réalisera un audit ergonomique pour aider le DPO d’une entreprise à choisir sans souci.

Les différentes fonctionnalités

Un meilleur logiciel qui sera adapté à toutes les tailles d’entreprises doit répondre à un autre critère essentiel : la fonctionnalité. Il offre alors la possibilité d’effectuer plusieurs choses telles que :

  • Tenir sans difficulté un registre des traitements de données : le logiciel aidera à accomplir et gérer de nombreux traitements en même temps. Cela participera au bon respect du principe d’accountability ;
  • Faire une étude d’impact sur la vie privée : si le traitement touche des données sensibles, alors on doit procéder à cette analyse d’impact. Un bon logiciel sera alors plus que nécessaire ;
  • Gérer sans contrainte les droits des personnes
  • Accompagner à la mise en conformité via un suivi de mesures de sécurité ;
  • Contrôler les divers risques juridiques.

Un logiciel pour toutes les entreprises

Quelle que soit la taille d’une entreprise, un logiciel RGPD comme Privacil est actuellement très prisé. Il répond à tous les besoins des utilisateurs et nombreux sont ceux qui sont déjà satisfaits. En considérant les critères de sélection, il n’y a plus de doute, l’utiliser est une solution parfaite pour les organisations.